La Gazette N°1

Créer une école...

D’abord c’est une utopie, ça n’existe pas encore. C’est une possibilité. Diffuse, comme un parfum de printemps qui rôde.

Puis c’est une pensée… « Tiens, pourquoi pas ? ». Ça devient une idée qui tisse sa toile et se met à nidifier.

Ensuite, c’est un projet. Ça fait battre le cœur, ça allume des petites étoiles dans les yeux. Ça demande à s’incarner.

Enfin ça devient réel. Ça prend corps et ça devient matière à partages, à joies et à enrichissements.

Aujourd’hui, mon projet d’école appelle à sa création. Et comme toujours dans ces moments décisifs, « l’univers conspire à la réalisation ». Ce sont des rencontres et des remarques qui font mouche et qui donne le petit coup d’épaule pour que ça démarre. Ce sont des prises de contact enthousiasmantes, enrichissantes, des partenariats qui s’ébauchent, un réseau qui se tisse, une structure qui se dessine.

Me voilà donc sur le chemin de l’école dans ces moments lents et ces préparatifs « silencieux » où on ne voit pas de résultats immédiats. Mais pour qu’ils ne soient pas solitaires, j’ai décidé de les partager avec vous :

cette Gazette paraîtra « de temps à autre » pour vous tenir au courant de l’avancée du projet.

« Vous »…

ce sont des personnes intéressées par le projet, des collègues qui participeront à l’aventure, des étudiants ou des parents qui cherchent des alternatives éducatives…

Parlez-en autour de vous, diffusez La Gazette aussi largement que vous le voudrez. Cette démarche se veut bienveillante et joyeuse, invitez quiconque se sent prêt à partager dans cet esprit.

Quelle école ?

Dans un premier jet, et pour en dessiner la silhouette je l’ai présentée de cette manière, assortie de mon 4e livre :

Une école-atelier

C’est un lieu où – encadré par des professionnels – chaque étudiant, quel que soit son âge, choisit son terrain d’étude, cultive sa manière d’apprendre, agrandit ses connaissances et enrichit ses performances.

Dans ce cadre tout domaine peut faire l’objet d’une démarche d’apprentissage : académique, économique, artisanal, livresque, manuel, virtuel, objectif…

Des espaces intra-muros et des partenariats extra-muros offrent des salles d’études, des ateliers et des jardins.

Une communauté d’étude, de transmission et de culture

Pour apprendre nous avons tous besoin de sécurité physique, affective et intellectuelle. Une exigence toute particulière est portée à la formation personnelle et professionnelle des personnes accompagnant les étudiants. Chacune doit être formée à l’une ou l’autre approche de qualité reconnue pour développer positivement la connaissance de soi, l’écoute et la communication.

En tout temps chacun des membres de la communauté d’étude honore ces 5 points :

#    L’appartenance : se nourrir de nos ressemblances

#    Le soutien inconditionnel aux membres : se sentir libre d’être soi, unique

#    L’émerveillement : observer la diversité de la vie et s’enrichir des différences

#    La connexion : créer des liens aux autres ( émotionnels, intellectuels… )

#    L’expansion : agrandir son champ d’expériences et de contribution.

La Chronique :

Que se passe-t-il maintenant ?

En toile de fond, c’est le Grand Moment de la rédaction du Business Plan.

Ce qui équivaut au creusement des fondations d’un immeuble.

– Quoi ? Vous voulez élever une bâtisse et vous faites un trou ?

C’est ça. Il faut creuser le sujet, fortifier le fond, définir les limites, « structurer un chouïa les grandes idées ». C’est plus efficace et amusant en s’entourant de gens d’expériences. C’est régalant en projection… mais gourmand en temps.

 

Et en événement ponctuel, c’est la parution du numéro 1 de La Gazette, que je suis heureuse de vous adresser.

à suivre...

L’encadrement pédagogique

La création des partenariats

L’organisation de l’apprentissage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
LinkedIn
Retour haut de page